Licencié en économie diplômé avec mention honorifique par l'UNAM et études de doctorat à Oxford.

Un de ses livres, « L’effondrement de la dignité », a été reconnu et distingué par le NY Times comme un best-seller. En outre, il est chroniqueur pour le journal « La Jornada » depuis plus de cinq ans.

Directeur général de la Monnaie mexicaine pendant 12 ans et est nommé président international de la Conférence des directeurs des maisons des monnaies pendant 2 ans.

Il est resté fidèle à sa large et solide base de travailleurs, en améliorant constamment ses revenus avec des moyennes annuelles de 12,5% au cours des 12 dernières années. Plus que le double de la moyenne nationale.

Blanchi de manière irréfutable, définitivement, sans appel et de manière unanime par le SCJN le 28 août 2014, pour le détournement supposé des 55 millions de dollars. L'INE a validé sa candidature comme n’ayant pas d'empêchement légal.

Reconnaissance internationale pour la défense des droits humains et des causes des travailleurs miniers mexicains et du monde entier ainsi que pour son leadership dans des pays comme les États-Unis, le Canada, la Norvège, la Suède et l'Angleterre.

Le prix Arthur Svensson, le prix le plus important dans le monde du travail et le prix Meany-Kirkland de l'AFL-CIO.

Défenseur des travailleurs dans le monde avec des participations internationales.

Le seul membre mexicain du Comité exécutif international et coprésident d'IndustriAll pour l'Amérique latine, la plus grande organisation de travailleurs du monde avec plus de 50 millions de membres dans 140 pays.

Le seul membre mexicain de l'organisation Workers Uniting, implantée dans des pays tels que les États-Unis, le Canada, l'Angleterre, l'Irlande, l'Écosse et le Mexique.